Ceux que l'on aide

Ceux que l'on aide

Martin Chamberland, Archives La Presse - Daniel Coutu récoltait des dons aux voitures
Pour connaître les organismes bénéficiaires de votre région, consultez notre liste ci-dessous.
Voir

Grand Montréal

Jeunesse au Soleil

Jeunesse au Soleil a été fondée en 1954 pour fournir un encadrement aux adolescents afin de canaliser positivement leur temps et leur énergie. Au fil des ans, sa mission s’est élargie. Aujourd’hui, Jeunesse au Soleil fournit un service personnalisé et implante de nouveaux programmes qui visent à améliorer la situation actuelle de sa clientèle par l’éducation, la conscientisation et l’assistance matérielle. L'organisme est engagé envers la communauté, sans discrimination.

Moisson Montréal

Organisme sans but lucratif fondé en 1984, Moisson Montréal est aujourd’hui la plus grande banque alimentaire au Canada grâce à sesprogrammes de récupération et de distribution alimentaire. L’organisation remet mensuellement plus de 1000 tonnes de denrées à 244organismes communautaires accrédités de l’île de Montréal. À leur tour,ceux-ci procurent une aide alimentaire à plus de 140 000 personnes, dont près de 40 000 enfants. Moisson Montréal est financée et approvisionnés essentiellement par des dons.

Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal

La Société de Saint-Vincent de Paul est un des premiers organismes d’entraide fondé au Québec, en 1848, et ancré dans lesquartiers où sévit la pauvreté. Grâce à quelque 1500 bénévoles, dans près de 100 points de service, la Société offre du dépannagealimentaire, des références et de l’accompagnement aux personnes dans le besoin. Elle déploie également un programme pour la persévérance scolaire et la réinsertion sociale. Chaque année, des dizaines demilliers de personnes reçoivent une aide concrète de la Société deSaint-Vincent de Paul à Montréal, Laval et dans la MRC de L’Assomption.

Centre de bénévolat et Moisson Laval

Fondé en 1981, le Centre de bénévolat et Moisson Laval a pour mission de développer et promouvoir le bénévolat et l'entraide sociale sur le territoire de la ville de Laval dans le but d'accroître le bien-être de la communauté lavalloise. De plus, il exploite la moisson Laval afin de répondre aux besoins des organismes communautaires par la récupération, le traitement et la distribution gratuite d'aliments de qualité. Aussi, il répond à la clientèle en difficulté de la région de Laval, notamment par le dépannage alimentaire.

Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal / Laval

La Société de Saint-Vincent de Paul est un des premiers organismes d’entraide fondé au Québec, en 1848, et ancré dans lesquartiers où sévit la pauvreté. Grâce à quelque 1500 bénévoles, dans près de 100 points de service, la Société offre du dépannage alimentaire, des références et de l’accompagnement aux personnes dans le besoin. Elle déploie également un programme pour la persévérance scolaire et la réinsertion sociale. Chaque année, des dizaines demilliers de personnes reçoivent une aide concrète de la Société deSaint-Vincent de Paul à Montréal, Laval et dans la MRC de L’Assomption.

La grande guignolée des médias de la Rive-Sud

Plusieurs organismes sont accrédités sur la Rive-Sud de Montréal :

Le Repas du Passant, La Croisée de Longueuil, Société St-Vincent-de-Paul Conférence St-Jean-Vianney, Équipe service-paroisse St-Vincent de Paul, Partage St-François-de-Sales, Entraide Notre-Dame de Fatima, Paroisse de la Visitation, L’Entraide Chez-nous, Action Nouvelle Vie, Partage St-Robert, Centre d’action bénévole (CAB), Les P’tits bonheurs, Comité Entraide Ste Marguerite Bourgeoys, Paroisse St-Hubert / Aide aux familles, St-Vincent-de-Paul / Immaculée-Conception, Paroisse St- Jean XXIII, Comité d’Entraide de Boucherville, Maison d’entraide St-Alphonse de la Paroisse de la Résurrection, St-Vincent-de-Paul / Secteur St-Josaphat, St-Vincent-de-Paul / Secteur St-Maxime et la St-Vincent-de-Paul / Secteur St-Anastase

Le Grain d'Sel / Vallée du Richelieu

Le Grain d'Sel est un centre d'entraide familiale qui propose un comptoir alimentaire (panier de denrées périssables), des ateliers de cuisine, une épicerie économique, un traiteur scolaire et corporatif. L'organisme est également un plateau de travail pour les personnes atteintes d'une problématique de santé mentale. Fondé en 2001 et situé dans le Vieux-Beloeil, le Grain d'Sel dessert 12 municipalités de la Vallée du Richelieu et vient en aide chaque semaine à plus de 60 familles (plus de 450 familles en 2014). Devant les besoins sans cesse grandissants, la Grande Guignolée des médias est très importante pour l'organisme car elle lui permettra de constituer un fonds de réserve pour acheter de la nourriture périssable tout au long de l'année (principalement de la viande, des fruits et des légumes) afin de compléter l'apport et le soutien de Moisson-Rive-Sud.

Abitibi-Témiscamingue

Comité des paniers de Noël, l'Accueil Harvey Bibeau, l'Arche, La Maison de la Famille et La Maison Mikana.

La Ressourcerie Bernard-Hamel

Comité des paniers de Noël et Fabrique St-André

Val d'Or - Comité des paniers de Noël

Ville-Marie - Comité des paniers de Noël

Bas St-Laurent

Le Centre d'Action Bénévole de Rimouski

Le Centre d'Action Bénévole de Rimouski coordonne la guignolée pour les comités de paroisses du grand Rimouski qui s'occupent ensuite de redistribuer les paniers de Noël.

Côte-Nord

CASI (Sept-Iles)

Le Comptoir Alimentaire de Sept-Îles (CASI) est un organisme à but non lucratif. Il a été fondé en octobre 1992 et il est dirigé par un Conseil d'administration. Le Comptoir Alimentaire a pour but d'offrir une aide alimentaire aux individus et aux familles démunies. L'organisme aide plus de 1400 familles, ce qui représente environ 160,000.00$ de denrées alimentaires annuellement.

Comptoir Alimentaire de Point-Lebel

En 1996, quelques personnes ouvrent un Comptoir alimentaire dans le PRESBYTÈRE NOTRE-DAME DE FATIMA DE POINTE-LEBEL pour répondre aux besoins des plus démunis de cette communauté de 2200 personnes. Une collecte locale permet alors de distribuer un panier de nourriture à 25 familles en ce Noël 1996. Le Comptoir alimentaire de Pointe-Lebel distribue annuellement près de 130 paniers à 25 ou 30 familles. Les dépannages sont offerts d’abord aux familles avec enfants dont les revenus sont limités à l'aide sociale. Depuis 2001, l'appui des médias de la Côte-Nord lors de la collecte annuelle de décembre contribue de façon importante à soutenir la cause du Comptoir alimentaire de Pointe-Lebel.

Le Carrefour familial de Chute-aux-Outardes

 Le Carrefour familial de Chute-aux-Outardes est un Organisme Communautaire Famille qui offre un milieu de vie favorisant la prise en charge individuelle et collective des familles sur leurs conditions de vie économiques, physiques et psychologiques et ce depuis 1994. Le Carrefour, c’est annuellement : 19 200 repas cuisinés par les familles des cuisines collectives, 12 075 collations santés distribuées aux jeunes de notre école primaire, 150 paniers d’épicerie distribués aux familles démunies dans une communauté de 1884 habitants. C’est aussi La Halte-des Trésors fréquentée par 76 enfants et des ateliers d’enrichissement au rôle parental. Nous croyons que la famille est le lieu de réconfort et de sécurité pour permettre à chacun de ses membres de grandir.

Comptoir Alimentaire l’Escale (Baie-Comeau)

Fondé en 1994, le Comptoir Alimentaire l’Escale est un organisme sans but lucratif qui vise à contrer le problème de la pauvreté en offrant une aide alimentaire aux personnes dans le besoin de la ville de Baie-Comeau. Le Comptoir alimentaire l'Escale bénéficie de l'appui des commerçants locaux et met sur pied des équipes de travail pour la récupération et, au besoin, la transformation des aliments qui sont distribués. Le Comptoir alimentaire l'Escale compte également sur les dons en denrées et en argent que la population fournit généreusement. Plus de cinquante paniers de provisions sont distribués chaque mois à différentes personnes et familles de tous les groupes sociaux qui vivent des difficultés budgétaires. Le Comptoir Alimentaire l'Escale travaille en étroite collaboration avec différents organismes du milieu pour l'organisation et la distribution des Paniers de Noël.

Estrie / Bois-Francs

La Tablée populaire (Drummondville)

La mission de la Tablée populaire de Drummondville est d’offrir un meilleur milieu de vie aux personnes exclues et démunies. Ainsi, l’objectif est de briser l’isolement et de fournir aux personnes dans le besoin un support aux niveaux social, psychologique, physique et affectif et ce, afin de les aider à sortir du cercle vicieux de l’appauvrissement et de leur donner de la dignité et de l’autonomie. C’est en poursuivant son mandat de lutte contre la pauvreté que La Tablée populaire travaille à briser l'indifférence et à réduire les préjugés à l'égard des personnes démunies en étant présente sur plusieurs fronts : repas de la tablée, réinsertion sociale et à l’emploi, éducation populaire, les P’tites boîtes à lunch dans les écoles, etc.

Le Centre d’action bénévole de la MRC de Coaticook

Le Centre d’action bénévole de la MRC de Coaticook offre une multitude de services aux enfants, aux familles et aux aînés des 12municipalités de la MRC. Parmi ces services, on retrouve le dépannage alimentaire et la Campagne annuelle des Paniers de Noël. Chaque année, le Centre soutien plus de 150 familles et confectionne plus de 125 paniers de Noël. Le Centre organise également une Cuisine collective des Fêtes qui permet aux familles de cuisiner leur repas de Noël dans le cadre d’une grande fête. Cette activité a permis de réduire de moitié le nombre de demandes pour les paniers de Noël depuis sa création en 2009.

BANQUE ALIMENTAIRE DU CAB WATERLOO

Le Centre d’action bénévole de Waterloo offre aux résidants de Waterloo, Warden, Shefford et St-Joachim-de-Shefford un service de dépannage alimentaire 2 fois par semaine. Les gens reçoivent des denrées alimentaires mais également avec des produits d’hygiène. L’intervenante accompagne les gens dans leurs démarches afin de faciliter leur retour à l’autonomie alimentaire. Les personnes peuvent également participer à la Chaudrée, une activité mensuelle qui leur permet de réaliser des recettes simples et de retourner à la maison avec des portions suffisantes pour terminer le mois. La Banque alimentaire rejoint entre 700 et 900 personnes par année. On doit se rappeler que personne n’est à l’abri d’une situation fâcheuse…

Banque alimentaire Memphrémagog - Magog

Chaque DON de 5$ = 3 repas!

Depuis 1991, la Banque alimentaire Memphrémagog est un centre de dernier recours à but non lucratif dont la mission est de pourvoir une aide alimentaire temporaire aux résidents de la MRC Memphrémagog qui sont dans le besoin, afin d’améliorer leur qualité de vie et de favoriser leur retour à l’indépendance alimentaire. Les activités de la BAM sont basées sous ces valeurs : respect, intégrité, efficacité et altruisme. En 2014-2015, la BAM, c’est 4 employées, 110 bénévoles (7 700 heures de bénévolat), 55 familles par semaine qui ont accès aux dépannages, 2 740 dépannages alimentaires distribuées annuellement, 4393 repas chauds servis aux enfants dans les écoles, 815 paniers de Noël et plus de 68 000 kg (68 tonnes) de denrées alimentaires distribués à la communauté de la MRC… sans compter tous les services complémentaires pour aider les familles à s’en sortir! Ce qui fait de cet organisme, l’acteur principal de la MRC Memphrémagog pour assurer la sécurité alimentaire durant 52 semaines par année.
Pour accomplir sa mission, la BAM doit compter sur la précieuse collaboration de ses partenaires, des organismes, des entreprises du milieu ainsi que toute la communauté de la MRC. Perte d’emploi, maladie grave, séparation, décès, accidents de la route… personne n’est à l’abri de la pauvreté.

CAB Cowansville

Le premier chapitre de notre histoire s’est écrit en 1973 lorsque l’abbé Tanguay a eu l’idée de fonder un organisme qui viendrait en aide à une communauté entière; pour ce faire, il a instauré une vision d’action bénévole par l’approche d’intervention à large spectre agissant tant aux niveaux des individus que de la collectivité. Avec notre panier de services dont dépannage alimentaire pour les familles, visites d’amitié pour les aînés, l’accompagnement transport médical ne sont que quelques-unes de nos lignes directrices de notre mission qui contribue à faire de notre société un milieu de vie où il fait bon vivre pour les présentes générations ainsi celles de demain.

Centre d'action bénévole de Richmond

Le CAB de Richmond est un organisme à but non lucratif qui existe depuis 1980. C’est un organisme qui offre une panoplie de services sur un territoire tel que Richmond, Cleveland, Canton de Melbourne, Ulverton et Kingsbury. La mission du CAB de Richmond est d’offrir des services qui répondent aux besoins des gens en perte d’autonomie temporaire ou permanente afin de leur permettre de demeurer chez eux le plus longtemps possible, de promouvoir et coordonner l’action bénévole et communautaire dans le milieu, de supporter les organismes et les bénévoles dans leur engagement social.

Centre d'action bénévole des sources

Le Centre d'action bénévole des sources offre à la population de la MRC des Sources un service de dépannage alimentaire depuis 1987; baptisé La Manne, ce service est en opération aux deux semaines. En moyenne, la Manne effectue annuellement plus de 1280 dépannages et rejoint environ 400 bénéficiaires. Notre service de dépannage est basé sur la récupération de nourriture périssable et non périssable ainsi que sur les dons de la population et d'organismes, tel Moisson Estrie.

Centre d’action bénévole du Granit

Parmi ses services, le Centre d’action bénévole du Granit offre depuis 18 ans un service de banque alimentaire 5 jours par semaine. L’an dernier, elle a effectué 1550 dépannages et donné 325 paniers de Noël à des familles dans le besoin.
Fêtes de solidarité et de partage, les 2 Guignolées (porte à porte et des médias) doivent leur succès au dévouement d’environ 350 bénévoles et à la grande générosité de la population. Les denrées et argents recueillis lors de ces 2 guignolées permettent d’offrir des paniers de Noël et des dépannages alimentaires 12 mois par année.

Chevaliers de Colomb

Fondé en 1919 avec 70 membres désireux de venir en aide à leur communauté, l’ordre ayant été fondé au départ par l’abbé Michael J. McGiveney pour secourir la famille dans le besoin.
Aujourd’hui son œuvre perdure grâce à des hommes bénévoles qui travaillent sans compter leurs heures pour aider femmes et enfants à connaître des jours plus joyeux. De plus, notre organisme vient en aide aux personnes les plus démunies de notre collectivité, ainsi qu’aux personnes âgées. En collaboration avec d’autres partenaires, l'argent amassé dans le cadre de La grande guignolée des médias nous permet de contribuer de manière significative aux paniers de Noël, qui sont distribués chaque année à des familles dans le besoin. Tout au long de l’année les Chevaliers de Colomb organisent des activités, permettant de réunir tous les membres de la communauté, par l’organisation de divertissement divers, tels : Quill-O-thon, rallye, portes ouvertes, etc.. Nous sommes également à la recherche de nouveaux membres afin de rajeunir nos équipes.

LA FONDATION ROCK GUERTIN (PANIER DE L’ESPOIR)

La Fondation Rock Guertin est un organisme Sherbrookois qui a distribué en 2014 des paniers de Noël à plus de 2125 familles. De plus avec le support de la CSRS, ce sont également près de 250 familles qui ont bénéficié de Paniers de la rentrée scolaire, panier de denrées qui permet aux familles d’alléger le budget en cette période souvent difficile pour eux. 30 organismes sont également soutenus de façon ponctuelle par la Fondation en plus des écoles dans lesquelles, selon les besoins, la Fondation envoie des denrées pour les petits déjeuners et les lunchs en plus de fournir du lait. Ce sont aussi 200 familles qui bénéficient annuellement de dépannages alimentaires pour aider à faire face à différentes situations difficiles.

La Sécurité alimentaire (Victoriaville)

Organisme communautaire sans but lucratif, la Sécurité alimentaire a comme mission de procurer une aide alimentaire à des personnes et familles démunies de Victoriaville et de différentes municipalités de la MRC d’Arthabaska. La Sécurité alimentaire, par choix et par principe, appuyée des dirigeants de marchés, de supermarchés, de différentes entreprises du secteur agro-alimentaire, de collaborateurs et des dons de la population, développe la récupération de denrées alimentaires sur le territoire de la MRC d'Arthabaska, permettant ainsi de garnir les tablettes de l'organisme pour ensuite les redistribuer gratuitement aux personnes et familles moins bien nanties qui habitent Victoriaville et la MRC d’Arthabaska. La Sécurité Alimentaire croit qu'il est possible de faire du développement local avec les ressources disponibles sur son territoire et elle déploit tous les efforts nécessaires afin d'y arriver.

Le Comptoir Alimentaire Drummond

Le Comptoir Alimentaire Drummond est un centre d’aide alimentaire de dernier recours à but non lucratif dont la mission est de soulager la faim des personnes et des familles démunies de la MRC de Drummond et diminuer l’angoisse et l’anxiété que cause l’incapacité à nourrir sa famille adéquatement. Pour s’acquitter de sa mission, le Comptoir Alimentaire Drummond opère un service de récupération, de transformation et de distribution alimentaires dans un esprit de solidarité, de fraternité et de partage. Par année, 14 500 dépannages alimentaires sont distribués à plus de 1 850 ménages totalisant plus de 4 000 personnes de la MRC Drummond. Le Comptoir Alimentaire Drummond coordonne et organise la guignolée locale (porte à porte) et la campagne des paniers de Noël dans la MRC de Drummond. Les comités paroissiaux et le Comptoir Alimentaire Drummond distribuent plus de 1 800 paniers de Noël. L’organisme est responsable de la concertation de l’ensemble des comités paroissiaux et opère la ligne 475- NOËL par laquelle quelque 2 000 demandes de paniers de Noël sont reçues.

Les Tabliers en folie

Depuis maintenant 20 ans, l’organisme Les Tabliers en folie, travaille avec ses membres à promouvoir l’autonomie alimentaire et la saine alimentation. De plus, l’organisme travaille à mettre des actions concrètes pour améliorer le pouvoir d’achat des personnes vulnérables. Toutes nos activités sont sur une base volontaire et sont offertes à moindre coût. En collaboration avec d’autres partenaires, l'argent amassé dans le cadre de La grande guignolée des médias nous permet de bonifier de manière significative les paniers de Noël, qui sont distribués chaque année à des familles dans le besoin.
Pour que le geste perdure dans l’année, des sous sont aussi distribués à des familles vulnérables lors de la rentrée des classes, pour acheter des vêtements et des articles scolaires.

Moisson Estrie

Moisson Estrie est une banque alimentaire régionale qui depuis 22 ans, développe divers services pour contrer les effets de la pauvreté, de l'exclusion et de la faim. Par son service d'entraide et par l'intermédiaire de 50 organismes partenaires, Moisson Estrie distribue annuellement plus de 400 000 kilos d'aliments. Ainsi, cette année le service d'entraide a offert directement, aux personnes seules et aux familles, 10 300 dépannages alimentaires soit 2500 de plus que l’an passé. 25320 personnes en ont bénéficié dont 11650 enfants. Les organismes partenaires de Moisson ont distribué de leur coté 12600 dépannages alimentaires. Au-delà du dépannage alimentaire, Moisson Estrie offre des services d'accueil, conseil et référence ainsi que des services d'achats collectifs, de bibliothèque, d'ordinateurs et d'accès à Internet haute vitesse. Moisson Estrie est également un plateau de travail, un lieu d'insertion social, de formation et de recherche active d'emploi.

S.O.S. Dépannage (Granby)

S.O.S. Dépannage de la région de Granby accueille depuis 1986, toutes les personnes de la région qui ont besoin d'aide alimentaire d'urgence. Par notre relation d'aide, nous travaillons avec elles pour trouver des solutions à leurs problèmes. Nous les référons aux ressources du milieu ou nous leur offrons des stages d'insertion sociale ou professionnelle à l'intérieur de différents projets communautaires : les Jardins Communautaires de S.O.S., le Magasin Général (notre entreprise d'économie sociale), la Banque Alimentaire, les Cuisines de S.O.S. ou le Centre d'Aide Alimentaire d'Urgence. Chez S.O.S. Dépannage, nous sommes 110 bénévoles, 7 administrateurs, 22 travailleuses et travailleurs, 100 familles de jardiniers, 7 000 personnes nourries, 40 organismes partenaires approvisionnés par la Banque Alimentaire et toute une population appuyant notre mission. C'est ce qui fait de nous une ressource alternative de premier plan!

Gatineau

Centre Alimentaire d'Aylmer

Depuis 1987 le Centre Alimentaire Aylmer aide les familles et enfants du secteur Aylmer, en distribuant la nourriture sur un base quotidienne. Le Centre Alimentaire Aylmer développe aussi diverses initiatives visant a à contrer le processus d'appauvrissement dans la communauté d'Aylmer. En 2009, 579 entités familiales s’y sont inscrites, dont 518 enfants.

Comité de dépannage des paroisses

St-Jean Vianney, St-René-Goupil, Ste-Rose-De-Lima et Ste-Maria-Goretty,

Conseil Particulier St-Charles de Gatineau

Fondée en 1883 par Frédéric Ozanam, la Société de Saint-Vincent de Paul fut établie au Canada en 1846, dans la ville de Québec, par le Dr Joseph Painchaud. La Société s'efforce, dans un esprit de justice et de charité, de soulager ceux qui souffrent en ne formant avec eux qu'une seule famille.
Le Conseil particulier St-Charles de Gatineau regroupe les conférences St-Vincent de Paul de Gatineau. Les sommes amassées à l'occasion de levées de fonds sont réparties entre les conférences suivantes : St-Mathieu, St-Rosaire, St-Richard et Jean XIII.

La Manne de l'Ile

La Manne de l'île a été fondée en 1991 sous l'égide du frère Réjean Gadouas, o.m.i. Dès le départ, la Manne a connu une telle demande que ce service est devenu indispensable à la population du secteur. Ce sont plus de 900 personnes qui reçoivent, à la Manne, un dépannage alimentaire et pour plusieurs, mensuellement. Plus de 600 paniers de Noël ont également été distribués en 2007. La mission de la Manne est de distribuer gratuitement des denrées alimentaires aux personnes vulnérables du secteur et des environs et de leur offrir un service de références et d'accompagnement leur permettant de trouver des pistes de solutions afin d'atteindre la sécurité alimentaire et de contrer l'exclusion sociale.

La mie de l'entraide

La mie de l’entraide est un organisme sans but lucratif dont la mission consiste à offrir des services d’aide et d’entraide alimentaire aux personnes seules et familles particulièrement vulnérables.Nous aidons 302 personnes par mois sur les territoires de Buckingham, Masson-Angers, Mayo et l’Ange Gardien, en plus d'offrir des dîners et des collations aux écoles de la communauté. Fondé en 2002 sous le nom de Centre de dépannage alimentaire, notre organisme a été remis sur ses rails en 2006 et est devenu La mie de l'entraide.

La Soupe Populaire de Hull

La Soupe populaire de Hull, autrefois « Accueil Ozanam », existe depuis 1974. Sa mission est d'accueillir toute personne vivant une situation de précarité financière, sociale ou personnelle en lui offrant le soutien pour améliorer sa qualité de vie. Les services offerts par cet organisme sont nombreux. En effet, La Soupe Populaire de Hull permet aux gens de créer des liens et des réseaux sociaux, de satisfaire certains besoins de base par le biais du service de repas, de la vente d'articles usagés, etc. Les personnes peuvent également accéder à des milieux de stage pour développer leurs compétences et voir à la satisfaction de leur besoin d'appartenance, d'accomplissement et de reconnaissance sociale.

Le Grenier des Collines

Le Grenier des Collines est un service de dépannage alimentaire pour la région de la MRC des Collines de l’Outaouais. Le Grenier des Collines s’emploie à soulager la pauvreté en répondant aux besoins alimentaires des personnes pauvres par la récupération et la distribution de denrées alimentaires sous forme d’un Magasin Partage. Autres services offerts : cuisines collectives et jardins collectifs.

Moisson Outaouais

Notre mission : Améliorer la qualité de vie des personnes socio-économiquement défavorisées de la région de l'Outaouais en répondant à leurs besoins alimentaires par :

- La récupération et la redistribution de denrées alimentaires;

- La mise en place et le développement de services d'aide et d'entraide alimentaire favorisant l'intégration ou la réinsertion sociale, tels que les cuisines collectives, les jardins collectifs et les groupes d'achats;

- La formation d'intervenant(e)s en contexte de pauvreté dans le but de mieux répondre aux besoins alimentaires des personnes socio-économiquement défavorisées pour leur permettre d'intégrer ou de
réintégrer le marché du travail.

Soupe Populaire St-François

La soupe populaire St-François a émergé en 1992, en collaboration avec la Soupière de l'Amitié, afin de répondre à un besoin du quartier Pointe Gatineau, pour servir un repas chaud aux individus et aux familles en difficulté. En septembre 2001, la Soupière de l'Amitié se retire. La paroisse St-François-de-Sales s’unit alors à des organismes communautaires du milieu (C.A.F., S.G.O. et la Société St-Vincent de Paul) afin de préserver ce service à la population. Elle devient alors la Soupe populaire St-François-de-Sales. Une équipe compétente de bénévoles offre tous les mardis et jeudis midi, durant l’année scolaire, un repas chaud et complet. Le tout est possible grâce à des dons alimentaires et à la générosité de la population lors de La grande guignolée des médias.

Lanaudière

Moisson Lanaudière

La mission première de Moisson Lanaudière est de recueillir des denrées alimentaires et de les redistribuer gratuitement à ses 70 organismes accrédités de la région. La grande guignolée des médias est très importante pour cet organisme à vocation régionale. Elle lui permet de récolter des dons afin de poursuivre sa mission envers les plus vulnérables de sa région.

Laurentides

Moisson Laurentides

Moisson Laurentides, c’est d’abord et avant tout une banque alimentaire. Son rôle : solliciter et recueillir des denrées sur le territoire des Laurentides pour les redistribuer ensuite à près de 90 organismes locaux dûment accrédités. Ces organismes et comptoirs alimentaires s’assurent, à leur tour, de donner nourriture et denrées aux familles de leur communauté dans le besoin. Résultat : une aide de première nécessité pour combattre la faim et alléger leur fardeau financier, le temps d’améliorer leur situation et de devenir de nouveau autonomes.

Mauricie

Centre d'Action Bénévole de Grand-Mère

Le CABGM est un organisme sans but lucratif qui coordonne les actions de nombreux bénévoles oeuvrant pour le mieux être de la communauté. Il est sous la gouverne d’un conseil d’administration et une équipe de travail assure la gestion quotidienne du bureau administratif sous la supervision de la direction générale. Actuellement, plus de 320 bénévoles actifs s’impliquent dans les différents services du CABGM. Annuellement, ces personnes font un don de plus de 31 500 heures de bénévolat et permettent d’aider en moyenne 1 330 bénéficiaires.

Centre d'action bénévole de de la MRC de Maskinongé

Les artisans de la Paix en Mauricie

Les Artisans bénévoles de la Paix en Mauricie est un organisme communautaire de premier plan ayant pour mission de soutenir les familles à faible revenu ou sans revenu, les personnes itinérantes, les familles vivant un sinistre ou les personnes en situation de crise. Les gens les plus vulnérables de la région, pour lesquels les ressources se font rares, sont accueillis par le service d’intervention, qui leur offre l’aide nécessaire après avoir évalué leur situation ou les réfère au besoin à l’un des organismes de son réseau d’entraide

Moisson Mauricie/Centre-du-Québec

La seule banque alimentaire régionale Moisson Mauricie/Centre-du-Québec est la seule banque alimentaire des régions administratives 04 et 17. Notre mission est de récupérer des denrées auprès de différents fournisseurs (marchés d'alimentation, fermes, grossistes, etc.), de les trier et de les redistribuer à des organismes d'aide humanitaire. En 2003, ce sont plus de 60 organismes qui bénéficiaient de nos services.

Partage Centre-Mauricie

Partage Centre-Mauricie est un service alimentaire faisant partie de l'organisation du Centre Roland-Bertrand. Partage Centre-Mauricie a été fondé en 1990 et est situé à Shawinigan. Notre service alimentaire vient en aide à plus de 650 familles qui viennent chercher en moyenne une fois par mois des sacs de nourriture à notre local. Nous sommes en charge également de la Campagne du Panier de Noël pour la région. L'an dernier, 929 familles ont pu bénéficier de ce service.

Société St-Vincent de Paul

La Société de Saint-Vincent de Paul est un des premiers organismes d’entraide fondé au Québec, en 1848, et ancré dans lesquartiers où sévit la pauvreté. Grâce à quelque 1500 bénévoles, dans près de 100 points de service, la Société offre du dépannage alimentaire, des références et de l’accompagnement aux personnes dans le besoin.

Québec

Moisson Québec

Moisson Québec, l’unique banque alimentaire de la région de Québec, vient en aide à 36 853 personnes chaque mois. Bien implantée dans la grande région de Québec, Moisson Québec a pour mandat d’améliorer la qualité de vie des personnes vivant des conditions socio-économiques difficiles par :
- La récupération de denrées auprès de 131 fournisseurs. Les denrées, récupérées par nos deux camions réfrigérés, sont entreposées à notre centre de distribution pour être triées et entreposées dans des chambres froides ou de congélation;
- La redistribution des denrées par les 128 organismes accrédités qui offrent différents services d’aide alimentaire;
- Le développement et l’implantation de pratiques alternatives (cuisines collectives, groupes d’achats, jardins collectifs);
- Le développement et le soutien au réseautage des organismes;
- L’éducation, la sensibilisation, la formation et le soutien de notre réseau et de la population en général.

Moisson Beauce

Organisme de bienfaisance, Moisson Beauce est une banque alimentaire qui procède au tri, à la transformation et à la redistribution de nourriture et de divers produits d’hygiène pour les personnes vivant des situations socio-économiques difficiles dans la grande région de Chaudière-Appalaches.

Saguenay Lac-Saint-Jean

La Marmite fumante d'Alma

C'est le 6 avril 1992, à 11h30 dans le presbytère St-Joseph, que la marmite Fumante a commencé à offrir des repas le midi. Une centaine de bénévoles se relaient pour faire fonctionner la Marmite, à raison de 10 à 15 personnes par jour, du lundi au vendredi.

La Soupe populaire de Chez-Nous (Dolbeau-Mistassini)

Créée en 1992, sous l'initiative de soeur Marcelle Gravel, la soupe s'installe dans le sous-sol de l'église Sainte-Thérèse-d'Avila. Quelques mois après son ouverture, la Soupe a acquis une maison à la Place des Copains, avec l'aide de la SIDAC et de la municipalité et s'y est installée depuis ce temps. La Soupe populaire de chez nous à Dolbeau-Mistassini, c'est aujourd'hui tout près de 8 000 repas servis par année. Chaque midi de la semaine, une équipe de bénévoles, formée principalement de cuisinières, sert une quarantaine de repas par midi, voire jusqu'à une cinquantaine, ce qui n'est plus rare.

La soupe populaire de Chicoutimi

La Soupe populaire de Chicoutimi compte trois succursales. La première est située sur la rue du Havre et a ouvert ses portes en mai 1990. On y sert des repas 365 jours par année. L'autre succursale, située à l'église Saint-Antoine, est ouverte depuis 1991. On y sert des repas le midi du lundi au vendredi de septembre à juin. 90 repas sont servis quotidiennement par une équipe de 11 bénévoles. Environ 150 personnes travaillent bénévolement à la Soupe. Et le 3ième point de service est situé dans une école primaire où des jeunes défavorisés en ont bien besoin.

La Soupe populaire de St-Félicien

La soupe populaire de Saint-Félicien existe depuis 1993. Situés dans le local des chevaliers de Colomb, les bénévoles ainsi que la cuisinière sont sur place 3 fois par semaine, soit les mardis, mercredis et jeudis. L’an dernier, à pareille date, nous comptions 17 usagers. Cette année, nous avons déjà 45 usagers âgés entre 27 et 83 ans. La mission de la Soupe populaire de Saint-, d’offrir un repas chaud et complet aux personnes vivant, ou à risque de vivre de l’insécurité alimentaire. Pour ce faire, une technicienne en travail social, responsable en sécurité alimentaire du Centre d’Action bénévole de Saint-Félicien, se déplace afin de discuter et d’orienter la clientèle. Un objectif de celle-ci est de faire cheminer la clientèle dans un continuum de service en sécurité alimentaire afin d’assurer que ces derniers ont de la nourriture en quantité et qualité suffisante tous les mois. De plus, celle-ci réfère la clientèle aux bons services et/ou organismes du secteur en cas de besoin.

La Soupière d'Arvida/Kénogami

La Soupière de l'Amitié est une plaque tournante pour plusieurs activités à caractère communautaire qui visent à aider les personnes démunies à devenir plus autonomes. La Soupe offre des repas du midi cinq jours par semaine, fait la livraison de repas à domicile sept jours par semaine et offre des soupers sur demande. La Soupière accueille dans ses murs des groupes de cuisine collective et a mis de l'avant un jardin communautaire. Au plan social, elle soutient ceux et celles qui font des démarches de réintégration au travail et elle donne de l'aide aux devoirs pour les enfants du primaire.
La Soupière est sous la responsabilité du Comité de Quartier no 4 qui gère également un centre de distribution alimentaire (épicerie communautaire). Ce comité veille à aider les jeunes, à s'occuper d'environnement et à stimuler la vie communautaire du quartier. Depuis août 2007, la Soupière a une nouvelle succursale dans l'église Saint-Mathieu où elle offre le dîner du lundi au vendredi pendant toute l'année. On y sert environ 50 repas par jour.

La Soupière de Jonquière

L’organisme a été fondé par Émilien Dumais, curé de la paroisse Saint-Raphaël et un groupe de bénévoles qui ont lancé le projet en février 1989. Lors de la journée d'ouverture, le 23 septembre 1991, 12 repas ont été fournis. La première année, 7 288 repas ont été servis parla Soupière.
Depuis ce temps, les besoins n'ont cessé d'augmenter.

La soupière de La Baie

La Soupe populaire a été créée le 26 septembre 1994 par Cyprien Gaudreault. À sa première année d’existence, elle avait servi 1 969 repas. La Soupe sert le repas du midi, du lundi au vendredi. Depuis ses débuts, le nombre de repas servi annuellement est constamment en progression.

Suroît

Moisson Sud-Ouest

Le principal objectif de Moisson Sud-Ouest, la banque alimentaire régionale du Suroît, est de recueillir les surplus de nourriture, puis de les distribuer à ceux qui ne mangent pas à leur faim par l’entremise des organismes d’aide alimentaire situés dans les MRCs de Beauharnois-Salaberry, Vaudreuil-Soulanges et Haut Saint-Laurent. Moisson Sud-Ouest dessert 65 organismes dont la principale mission est l’aide ou l’entraide alimentaire. Sa collaboration avec La grande guignolée des médias revêt une importance capitale dans la collecte de dons et denrées afin de lui permettre de poursuivre sa mission.